Présentation

  • : Nos aventures au Gabon
  • Nos aventures au Gabon
  • : Expatrié Gabon Vie perso / Journal intime
  • : Thierry est muté au Gabon... et Valérie fait partie des bagages ! Voici le récit de nos aventures... Petites infos générales : le Gabon fait 268.000 km², compte à peu près 1,5 million d'habitants, soit une densité de 6/km², et la monnaie est le franc CFA (1000 CFA = 10 FF = 1,52 €).
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Recherche

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>
Mercredi 14 avril 3 14 /04 /Avr 17:44

100_3420-small.JPG Voilà où nous avons passé un super week-end en janvier (oui, je suis en retard dans mes mises à jour).

 

100_3411-small.JPG

 

 

 

c'est un complexe de 8 bungalows, ouvert par des anciens de l'Assala (autre complexe hôtelier qui appartient à un sale type que je ne peux pas sentir) et super chic. (et super cher aussi, comme tout à Libreville, mais là, les prestations sont quand même d'un autre niveau). Voilà l'entrée de notre sweet home. Chaque bungalow à sdb et wc séparés, air conditionné (qui ne fait le bruit d'un moteur diesel, très important !) et une literie tip-top.

C'est à 30mn de bateau de Libreville.

 

100_3421-small.JPG

 

 

Une vue comme on aimerait avoir de son jardin...

La mer était transparente, chaude... un bonheur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100_3426-small.JPG le salon... où on prenait l'apéro

On a eu de la chance avec le temps, il n'a pas plu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100_3436-small.JPG et en plus, on a eu la chance de voir une tortue luth... celle-là faisait quasiment 1m50 de long, sur 1 de large.

Le processus de ponte prend des heures : le temps de sortir, de creuser le nid (à 75cm de profondeur environ), de pondre, de refermer le nid et ensuite de faire des traces tout autour pour leurrer les prédateurs qui sont nombreux (les varans c'est les pires)

On est restés assis à côté dans le noir (surtout pas de lumière, ça les désoriente et peut les envoyer dans la brousse) à l'entendre soupirer... on voyait même comme des larmes à ses yeux... Et après elle repart. La photo est floue, mais tant pis !

Par Expat'gab
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés